Rosmarinus tournefortii (de Noé ex Jord. & Fourr.) Murb.

Rosmarinus tournefortii

Description selon Quezel et Santa (1962-63)

Arbustes ou sous-arbrisseaux ligneux très odorants. Feuilles linéaires à marge révolutée, gaufrées, verdâtres en dessus, hispides blanchâtres en dessous. Calice en cloche, bilabié. Corolle bleue pâle ou blanchâtre à 2 lèvres, la supérieure entière ou à peine émarginée pas plus longue que l'inférieure, cette dernière trilobée. Inflorescences et calice à pilosité double, l’une courte, comme ci dessous, l’autre constituée par de longs poils dressés glanduleux au sommet. Inflorescences plus longues, à bractées amples cordiformes longues de 3-4 mm —Mar Alg Lib —

Écologie : — Rocailles

Distribution : R : 01-2-3, Al-2, Hl — (incl. R. officinalis L. var. lavandulaceus Batt. non

                           de Noé).

                       — End.

Remarque : Cet arbrisseau est une plante médicinale

Observation à Sétif : Bou-Taleb, Guenzet.

© Amar Madoui Proudly created with Wix.com

​All right reserved. No part of this publication may be reproduced without prior written permission of the author, except for used in school with mentionned the author.

 Vous pouvez créer un lien hypertexte vers le site sur votre site, sous la réserve qu´il ouvre le site dans une nouvelle fenêtre de navigation laissant apparaître l´adresse https://abiessitta.ca

Dernière mise à jour le 21 avril 2020

  • Facebook
  • YouTube