Rosmarinus tournefortii (de Noé ex Jord. & Fourr.) Murb.

Rosmarinus tournefortii
Rosmarinus tournefortii

Description selon Quezel et Santa (1962-63)

Arbustes ou sous-arbrisseaux ligneux très odorants. Feuilles linéaires à marge révolutée, gaufrées, verdâtres en dessus, hispides blanchâtres en dessous. Calice en cloche, bilabié. Corolle bleue pâle ou blanchâtre à 2 lèvres, la supérieure entière ou à peine émarginée pas plus longue que l'inférieure, cette dernière trilobée. Inflorescences et calice à pilosité double, l’une courte, comme ci dessous, l’autre constituée par de longs poils dressés glanduleux au sommet. Inflorescences plus longues, à bractées amples cordiformes longues de 3-4 mm —Mar Alg Lib —

Écologie : — Rocailles

Distribution : R : 01-2-3, Al-2, Hl — (incl. R. officinalis L. var. lavandulaceus Batt. non

                           de Noé).

                       — End.

Remarque : Cet arbrisseau est une plante médicinale

Observation à Sétif : Bou-Taleb, Guenzet.

Rosmarinus tournefortii